Les critiques font les comics

L’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) vient de remettre son prix Comics à l’auteur américain Derf Backderf pour son album Kent State, quatre morts dans l’Ohio (éditions çà et là). Même dans les comics (entendus ici par l’ACBD au sens large comme une œuvre d’origine anglo-saxonne) ce ne sont pas toujours les superhéros qui gagnent à la fin.

Planche de salut

Le ministères des armées organise un concours de bande dessinée dans le cadre de l’année de la bande dessinée. Le prix, Les galons de la BD, sera décerné à un ouvrage ayant été publié dans les 12 mois précédant le concours. L’œuvre devra évidemment être et sera liée au fait militaire. Repos, soldat. Un concours plutôt bien doté avec une dotation financière de 6000 euros pour le vainqueur et un accompagnement publicitaire pour l’éditeur. On en parle à Buck Danny ?

Harvey (Davidson) Awards (titre idiot et non pertinent)

Gene Luen Yang remporte, avec Dragon Hoops, le prix du livre de l’année décerné par les Harvey Awards, une des 3 grandes récompenses de la bande dessinée américaine (avec les Eisner et les Ignatz Awards). Gene est né en 1973 en Californie. Son livre Dragon Hoops est une autofiction qui s’étire sur plus de 400 pages avec du basket-ball en arrière plan (résumé approximatif).

Et le winner est…

Lewis Trondheim et Hubert Chevillard sont nominés, dans la catégorie album international, aux Harvey Awards 2020, prix américain de la bande dessinée assez prestigieux, pour leur album Je vais rester (Stay en améringlish). On vous dit tout dès que l’on connaît les lauréats (y compris dans les autres catégories. On n’est pas que chauvin).