Dans les gros papiers de Guy Delisle

C’est presque un préquel de l’aventure artistique de Guy Delisle. L’auteur canadien, qui nous avait habitués à le suivre autour du monde, nous ramène chez lui, au Québec, et à l’été de ses 16 ans. Chroniques de jeunesse (Delcourt), le nouvel opus des aventures de Guy Delisle, raconte son premier petit boulot dans une usine de papier québécoise. Evidemment le papier, comme une allégorie évidente offerte par les hasards (?) de la vie. Puisque quarante plus tard, c’est toujours le papier, mais cette fois pour dessiner : « Le papier, c’est l’outil le plus efficace pour moi. Sauf la couleur, qui se fait sur l’ordinateur. Le noir et blanc, ça me va bien. C’est presque de la ligne claire, je reviens à ce que j’ai lu toute ma jeunesse. Ça a un côté graphique, qui s’équilibre bien avec le texte et l’histoire, simples eux aussi. » (interview donnée à Bodoï le 1er février 2021)